La data, outil d’aide à la décision d’achat immobilier

La data est de plus en plus présente dans le domaine de l’immobilier, et elle va maintenant aider les particuliers et les professionnels dans leurs décisions d’achats immobilier. Voici un éclairage sur ce sujet qui est en train de révolutionner le marché de l’immobilier.

DVF : La publication massive du gouvernement

En 2018, la Direction Générale des Finances Publiques à décidé de publier en open data toutes les ventes immobili!ère des 5 dernières années, à l’exception de l’Alsace, la Lorraine et Mayotte pour des raisons juridiques locales.

Concrètement, cela signifie que vous pouvez consulter toutes les ventes réalisées dans n’importe quel secteur, avec la date de la vente, son prix, son adresse, et quel type de bien a été vendu (maison/appartement, nombre de pièces, superficie, etc.)

Cette base de données contient plus de 15 millions de ventes enregistrées.

Des sites font une utilisation des données DVF pour aider les internautes à les consulter.

Quels sont les usages concrets ?

Ces informations sont une mine d’or, car elles vont aider aussi bien les professionnels que les particuliers.

Premièrement, elles vont aider à déterminer qu’elle est la bonne valeur d’un bien immobilier. En effet, la valeur réelle d’un bien immobilier dépend du prix qu’un acheteur est prêt à payer pour l’acquérir. Quoi donc de mieux que les ventes réalisées pour définir quelle est la valeur d’un bien. Grâce à ces données, les agents, les acheteurs et les vendeurs seront plus à même de déterminer quel est le bon prix pour un bien, et d’aligner l’acheteur et le vendeur en vue d’aboutir à une transaction.

Deuxièmement, en agrégeant ces informations et en les étudiant dans le temps, on est capable de déterminer les évolutions dans le temps de chaque secteur aussi bien du nombre de ventes que des prix de ventes.

Ces informations sont d’un grand intérêt pour les professionnels de l’immobilier, et les investisseurs pour déterminer quels sont les quartiers les plus demandés, et quels sont ceux qui prennent de la valeur dans le temps. Et en projetant ces courbes, ils sont capables d’anticiper le niveau de risque de leur investissement.

Voici une liste plus exhaustive de ce en quoi ces données peuvent aider :

  • Déterminer le prix d’un bien
  • Identifier les évolutions de prix des zones
  • Connaître l’historique de vente d’un bien

Pourquoi le gouvernement publie ces données?

A prime abord, on pourrait se demander pourquoi le gouvernement a décidé de publier ces données, qui peuvent être considérées comme sensibles. Il s’avère que la Direction Générale des Finances Publiques à justement publié ces informations pour les raisons évoquées ci-dessus. En effet, l’objectif est d’apporter de la transparence sur le marché immobilier, considéré jusqu’alors comme trop opaque avec des informations uniquement accessibles à certains professionnels.

Grâce à ces informations, ce sont maintenant des dizaines de milliers d’internautes particuliers et professionnels qui consultent mensuellement ces informations en vue de mieux comprendre le marché immobilier. Il est très probable que l’ouverture en open data de données immobilières se poursuivent dans le temps car c’est assurément un succès de la part du gouvernement.

Tu peux Aussi comme

Lyse

A propos de l'auteur: Lyse

Quand je n'écrit pas pour le quotidien WebMatin, je fais du sport ! Je suis une accro à la natation une grand compétitrice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *