L’estomac

L’estomac est un organe creux qui fait suite à l’œsophage dans le tube digestif. Il a pour rôles de stocker provisoirement le bol alimentaire et de le digérer. C’est un élément rédhibitoire dans le processus d’assimilation.

Anatomie descriptive

est de forme variable selon l’activité, mais apparaît généralement en forme de “J“. Une photographie d’un estomac vide montre des lignes longitudinales, dus à l’affaissement de la muqueuse stomacale : ceux sont les plis gastriques.

Localisation

On le retrouve dans le quadrant supérieur gauche de l’abdomen. Dans le système digestif, il vient après l’œsophage et avant l’intestin grêle.

Ses rapports anatomiques sont :

  • En avant : il est presque entièrement masqué par le foie et le diaphragme. Plus haut, nous retrouvons le cœur.
  • En arrière : le corps du pancréas et la rate.
  • En bas : le colon ; il s’accole directement avec le grand omentum (ou grand epiploon ou omentum majus) qui est une structure péritonéale recouvrant les gros et petit intestin.

Dimensions

Il est long de 15 à 25 cm et un volume pouvant aller de 50 mL à 4 L selon qu’il soit rempli ou pas. On distingue donc 4 configurations de l’estomac, respectivement du plus au moins volumineux : estomac hypertonique, l’estomac orthotonique, l’estomac hypotonique, l’estomac atone (grande maigreur).

NB : dispose d’autant de couches musculaires (muscles lisses) qui s’entrecroisent afin de contenir au mieux les produits chimiques comme le HCl, qui, s’ils se retrouvaient dans l’abdomen, engendreraient d’énormes ravages ! Elles participent aussi largement au rôle mécanique qu’a l’estomac lors de la digestion.

Pathologies

Comme pour toutes parties du corps, il existe une multitude de maladies (bénignes ou malignes) associées à l’estomac. Mais celle qui est la plus courante est bien l’ulcère.

L’ulcère stomacale est une inflammation de la petite courbure provoquée par une bactérie : Helicobacter pylori. Elle se déroule en deux phases, une phase dite d’érosion où la sécrétion de mucus est compromise ; les parois se font éroder. N’ayant plus de protection contre les sources acides (HCl et pepsine), la muqueuse va progressivement céder : c’est la phase “ulcère“. Les conséquences peuvent être le déversement du contenu acide de l’estomac dans l’abdomen, détériorant d’autres organes ou provoquant même une hémorragie. Il faut alors une intervention chirurgicale d’urgence pour colmater la brèche.

Les gastrites sont des inflammations de la paroi dut généralement à l’alcool, au tabac et à des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). On la retrouve sous deux formes, aigu et chronique.

Les adénocarcinomes sont des tumeurs malignes qui ont la forme des glandes. Le meilleur traitement est lui aussi chirurgical par l’ablation de l’estomac (gastrectomie) où l’œsophage sera directement relié au duodénum.

La hernie hiatale est la remontée d’une partie de l’estomac à travers l’un des orifices du diaphragme nommé le hiatus, où passe l’œsophage. C’est à cette embouchure que se trouve le muscle sphincter inférieur. Lorsque le hiatus s’élargit de façon anormale, l’œsophage lui aussi prend une disposition anormale, entraînant de ce fait l’estomac. Les symptômes sont des brûlures inconfortables avec des reflux gastriques. La cause peut être une grande pression intra-abdominale.

Conclusion

L’anatomie de l’estomac est donc pour ainsi dire basique. C’est un organe creux dans la cavité abdominale qui va jouer un rôle important dans le tube digestif qu’il compose. Plusieurs maladies graves comme les adénocarcinomes ou des moins alarmantes comme les ulcères peuvent aujourd’hui être facilement dépistées et soignées à temps.

Tu peux Aussi comme

Lyse

A propos de l'auteur: Lyse

Quand je n'écrit pas pour le quotidien WebMatin, je fais du sport ! Je suis une accro à la natation une grand compétitrice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *